GLOSSAIRE


Alternative fingerings :

cf. Doigtés spéciaux.


Bruit de clé :

cf. Percussions des clés.


Doigtés spéciaux (doigtés alternatifs, alternative fingerings) :

Doigtés différents du doigté standard pour une note donnée, et qui peuvent modifier la hauteur de la note (pitch) ou la couleur du son, ou souvent les deux. Il peut exister plusieurs doigtés alternatifs pour une même note.


Effet de voix :

cf. voix.


Flatterzunge (flutter tongue) :

Technique consistant à " salir " le son de l'instrument en faisant vibrer soit la langue (comme pour prononcer un " r " espagnole), soit la glotte tout en jouant.


Flutter tongue :

cf. Flatterzunge.


Glissando :

Glissement continu d'une note à une autre. On peut réaliser un glissando soit en découvrant progressivement les trous situés sur les clés, ou plus difficilement en couvrant ou découvrant l'embouchure.


Keyclick :

cf. Percussion des clés.


Key percussion :

cf. Percussion des clés.


Micro-intervalles :

Tous les intervalles inférieurs à un demi-ton. On les obtient à l'aide de doigtés spéciaux.


Multiphoniques :

Lorsque deux notes ou parfois plus sont produites en même temps. On les obtient grâce à des doigtés spéciaux, ainsi qu'à des changements au niveau de l'intensité de l'air et de la position des lèvres sur l'embouchure.


Percussions des clés (bruit de clé, key percussion, keyclick) :

Procédé qui consiste à changer de doigté en frappant assez violemment les clés, mais sans souffler dans l'instrument. On peut augmenter le volume sonore de cette technique en la combinant avec le pizzicato.


Pizzicato (slap tongue) :

Attaque sèche de la langue (comme pour prononcer " t "), sans souffler dans l'instrument. On peut combiner cette technique avec la percussion des clés.


Slap tongue :

cf. Pizzicato.


Tongue ram :

Ayant entièrement recouvert l'embouchure avec la bouche, l'instrumentiste projette sa langue contre ses dents en un mouvement violent et rapide (un peu comme pour dire " hot ").


Trilles :

Battement rapide et ininterrompu sur deux notes plus ou moins voisines.


Voix, effet de :

Technique consistant à chanter une note tout en jouant. La note chantée peut être la même que la note jouée, mais on peut également chanter à la tierce, à la quinte, etc., ou même chanter une ligne très différente de celle que l'on joue. Pour les hommes, il est possible d'utiliser soit la voix de gorge (la voix normale), soit la voix de tête, appelée aussi falsetto (voix plus aiguë, comme pour imiter une voix de femme).


Whistles tones :

Son très faible et pauvre en harmoniques, ressemblant un peu à un sifflet, obtenu avec un très faible débit d'air et en découvrant l'embouchure .


Pour en savoir plus sur les techniques spéciales:

http://sol.ircam.fr/instruments/flute/effets.html
(en français)
http://www.sforzando.se/flutetech
(en anglais)

WWW.JAZZFLUTE.CH




INFO:
info@jazzflute
 



DERNIERE MISE A JOUR LE 9.05.2001
[ www.jazzflute.ch ]


Copyright © 2001 Nicolas Heiniger (textes) et Stéphane Pécaut (logos).
Tous droits réservés/All rights reserved.